Menu

Combien d’arrondissements à Marseille ?



La ville de Marseille comme toutes les villes françaises est subdivisés en plusieurs arrondissements. Au total, elle a 8 secteurs et 16 arrondissements municipaux. Cette division a été faite en 1946. Il ne faut pas confondre les arrondissements municipaux avec les arrondissements départementaux. Ces derniers sont comme leurs noms l’indiquent, des subdivisions à l’échelle départementale.

Liste des arrondissements

Le 1er arrondissement de Marseille regroupe les quartiers de Le Chapitre, Thiers, Opéra, Noailles, Belsunce et Saint Charles. Le 7e arrondissement rassemble Saint Victor, Le Roucas Blanc, Bompard, Endoume, Les Iles, Le Pharo et Lambert. Ces deux arrondissements forment le secteur 1. Le secteur 2 est constitué du 2e arrondissement englobant l’Hôtel de Ville, la Joliette, Arenc et Les Grands Carmes et du 3e arrondissement avec Belle de Mai, La Villette, Saint Mauront et Saint Lazare. Le secteur 3 englobe les 4e et 5e arrondissements. Les Chartreux, Baille, La Conception ou encore La Blancarde font partie des quartiers de cet arrondissement. Les 6e et 8e arrondissements forment le secteur 4 et les 9e et 10e arrondissements sont dans le secteur 5. Le 6e secteur est constitué du 11e et 12e arrondissement. L’avant dernier secteur a le 13e et le 14e arrondissement. Le dernier secteur se compose du 15e et du 16e arrondissement.
Ces arrondissements sont très contrastés. Ceux qui ont les quartiers les plus prisés sont les 7e, 8e et 9e arrondissements.

Administration

Chaque secteur constitué de deux arrondissements est dirigé par un conseil de secteur. Ce dernier a à peu près le même pouvoir qu’un conseil municipal. Les membres de ce conseil gagnent leurs places lors d’une élection municipale conformément aux dispositions de la loi PML.
Dans chaque liste, le premier élu fait aussi partie du conseil municipal, le reste siège au conseil de secteur.
Le territoire communal de Marseille n’a pas été modifié depuis le Moyen Age. Il a tout simplement été découpé en arrondissements municipaux le 18 octobre 1946 suite au décret n°46-2285. C’est la loi du 28 juin 1964 qui est à l’origine de la création des secteurs.