Menu

Où peut-on faire une cure thermale dans les Bouches du Rhône ?



Prescrit par un médecin généraliste ou spécialiste, la cure thermale est un traitement médical qui se déroule dans une station thermale. Les soins ont lieu dans une station thermale pendant plusieurs jours. Au cours de ce traitement, le patient ou la patiente est traité par les eaux minérales naturelles des sources thermales et par leurs produits dérivés à savoir les boues, le gaz etc. Cette pratique est faisable dans le département des Bouches du Rhône. En effet, on y trouve un centre thermal. Il s’agit de la station thermale de Camoins les Bains, à 12 km du centre-ville de Marseille.

La prise en charge

Le spécialiste ou le médecin traitant du patient lui fournit une « demande de prise en charge de cure thermale ». On l’adresse ensuite au centre de Sécurité Social pour obtenir une prise en charge. Il est recommandé de faire la demande au moins trois mois avant la date de la cure.
Cette prise en charge est valable pour l’année civile seulement. Elle est nécessaire au début de la cure. Mais l’établissement thermal se réserve aussi le droit de mettre en suspension la cure thermale et ce, dès le premier jour.
En ce qui concerne l’inscription, elle doit être effectuée le plus tôt possible. La caution est de 80 euros. Le ticket de paiement doit accompagner la fiche d’inscription dûment complétéeafin d’obtenir un rendez-vous médical préalable auprès de la cure thermale.

Pourquoi ce centre thermal ?

Plusieurs maladies peuvent être traitées dans ce centre thermal du département des Bouches du Rhône. On peut y soigner les pathologies dermatologiques, digestives, rhumatologiques, respiratoires etc.
Certes, ce type de cure est un soutien pour un traitement classique. Il peut quand même être une alternative à la prise de médicament et de traitement chirurgical.
Cette station thermale reçoit tous les ans environs 550 000 patients. En général, ils suivent en moyenne 18 jours de cure. Le traitement est quand même conseillé pour une période de 3 ans consécutifs.